• bateau

Drôle de traversée.par Balancine d'artimon

Transatlantique à bord d’un trois mâts gréement Marconi bien connu, celui au départ arrêté ; 9 membres d’équipage, 27 passagers « stagiaires » de tous horizons et qui ne se connaissent pas.

Parmi eux, mille talents, un ostéopathe attentif et une mystérieuse poseuse de patchs, qui nous remettaient en place après les manœuvres, un délicieux yogi qui nous enseignait l’auto-massage du visage, des pâtissiers, des dessinatrices, et deux clowns acrobates qui dispensaient des cours de clownerie ou de détente pendant les moments calmes, dans la grande et superbe houle de l’Atlantique.

Des fous ? oui des fous, des fous, des fous partout sur ce bateau….Quel bonheur !

Un Voyage Pas Banal.

Pas banal !(10)Trace ta route(4)
Pas de commentaire | Dans Bateau
  • bateau

Un départ arrêté.par Balancine d'artimon

Au départ de Brest vers la Martinique en Janvier 2014 (donc dans une mer un peu agitée), sous voile mais moteur de rigueur pour passer au large de Crozon. Nous partons en fin de nuit pour passer le raz de Sein avec la marée, la moitié de l’équipage dort. Le moteur faisant du bruit, je ne dors pas, et ma passion pour la navigation de nuit m’incite à sortir. Au moment de monter sur le pont, le moteur s’arrête. Plus que le bruit de l’eau sur la coque, génial. 🙂 Le commandant annonce alors calmement :
« Choquez l’artimon, on empanne ! ».
Sans grande réaction de la part de l’équipage présent sur le pont, le commandant répète plus fermement :
« Choquez l’artimon, je ne peux pas empanner ! On va sur les cailloux ! On rentre à Camaret. »
L’équipage s’agite soudainement. Il est 5 heures du matin, les moteurs ne redémarrent pas. Il reste le vent, la mer, les bruits et les mouvements insensés du bateau dans la nuit, et cette histoire de cailloux.

Après presque trois semaines passées à attendre la fenêtre météo, allait-il falloir faire demi-tour ? C’était sans compter avec la réactivité des spécialistes en mécanique du bord !

Un départ vers la Martinique qui annonce un Voyage Pas Banal.

Pas banal !(5)Trace ta route(3)
Pas de commentaire | Dans Bateau
  • avion

Passager clandestinpar Claudine

Voyage au Portugal. Départ prévu à 17 H 20.

Nous étions à bord de l’avion lorsque les hôtesses ont fait remarquer qu’il y avait un passager en trop dans notre avion.
Les passagers ont tout d’abord été invités à reprendre leur carte d’embarquement pour vérifier s’ils ne devaient pas partir avec une autre compagnie. Personne n’est dans ce cas. Donc vérification des cartes d’embarquement par les hôtesses.

Puis, comptage, recomptage des passagers ; une personne soupçonnée d’être notre intrus, sommée de sortir de l’avion. Finalement, il ne s’agissait pas d’elle. Nous l’avons gardée. Vérification d’identité de deux autres passagers. Non concernés ! Les passagers prennent l’incident avec philosophie et réclament l’apéro.

Finalement, tous les passagers sont restés et nous réussissons à partir avec une heure de retard, sans l’apéro… mais sous les applaudissements de tous les passagers, heureux d’en finir avec ce passager clandestin virtuel !

Pas banal !(11)Trace ta route(14)
Pas de commentaire | Dans Avion
  • 4l-trophy

Le berbère en 4L !par Nicolas Eq. 163

Au passage d’un bac à sable, mon co-pilote conduisait… Il s’est ensablé et un berbère est venu m’aider à désensabler la voiture. Je l’ai remercié, je suis remonté dans la voiture mais il est monté avec moi, à moitié sur mes genoux. En fait, il était sur le petit marche pied situé entre la porte et le siège… Pas pratique. Il dépassait du véhicule, donc il m’a demandé de lui tenir la porte pour ne pas tomber ! On a fait 500 mètres de bac à sable comme ça, il nous a guidé tout le long pour ne pas s’ensabler, on a énormément rigolé et il nous aura bien aidé le berbère !
Le tout a été filmé

Imaginez la tête des autres équipages a côté… Ils ont vu une 4L passer les bacs à sable avec un berbère sur les genoux du co-pilote… Pas très commun au 4L Trophy .. !

Pas banal !(66)Trace ta route(8)
Pas de commentaire | Dans 4L Trophy
  • 4l-trophy

Amende 120€ pour une diode « girofar » en Espagnepar Romain

Nous avions roulé pendant toute la nuit ayant passé burgos puis madrid arrivant en Andalousie confiant et heureux avant d’atteindre Algeciras avant un incroyable sketch avec la police espagnole. Nous étions confortablement installés dans notre 4 L blanche à pois rouge « meilleur grimpeur du désert marocain 2009 » que la police espagnole nous arrêta au niveau du péage…Surpris par ce contrôle inopiné, la guarda civil nous reprocha d’avoir mis une led suplémentaire comme « girofar » au dessus de nos phares. En effet en plus des enceintes de 300w dans le coffre nous avions installé ce girofar pour mettre l’ambiance au 4 L et nous avions oublié de la couper en journée. Résultat des courses 120€ d’amende pas une coupure de billets dans la poche, nous avons demandé à un équipage du 4L que nous ne connaissions pas de nous prêter l’argent sans quoi nous aurions fini au poste de police en carcel. Fin heureuse de l’histoire nous avons payé l’amende sur place et remboursé l’équipage si serviable oufff!!

Pas banal !(25)Trace ta route(6)
Pas de commentaire | Dans 4L Trophy
  • 4l-trophy

Le sourire ravageurpar PLS

Charmé mais surtout déstabilisé par les sourires et signes de ma chère copilote, c’est avec douceur qu’au péage un guilleret chauffeur de bus marocain est venu briser tous les feux arrières de la voiture les précédent…

Pas banal !(27)Trace ta route(9)
Pas de commentaire | Dans 4L Trophy
  • 4l-trophy

Grande soirée pendant 1 heure et plus de batteriepar Romain

Nous étions en plein milieu du désert à Merzouga lorsque mon copilote décida d’ambiancer le bivouac pour fêter l’arrivée du 4 L en branchant 2 enceintes de 300 watts sur la batterie de la voiture. Les gens dansaient sur le capot de la voiture, autour des feux de camp avec pas moins de 200 personnes la fête battait son plein lorqu’au bout de 45 minutes coupure de son et résultat des courses plus de batterie et grande galère le lendemain pour remettre le contact de la voiture alcoolisé de la veille…VPBanaaalll

Pas banal !(15)Trace ta route(17)
Pas de commentaire | Dans 4L Trophy
  • 4l-trophy

Derrière les herbes à chameauxpar Thibaut

Juste après un bac à sable, mon co-pilote, dont je ne donnerai pas le nom, a insisté pour faire une pause. Juste le temps d’aller se laver les fesses entre des herbes à chameaux parce qu’il puait sévèrement du c…

Pas banal !(16)Trace ta route(21)
Pas de commentaire | Dans 4L Trophy
  • 4l-trophy

Au moins les couverts sont proprespar lucas

A peine arrivé sur le sol marocain, je m’arrête à la station service indiquée à 27km du départ sur le road book.
J’en profite pour faire ma vaisselle dans un petit batiment situé derrière la station service.
Ce fut … convivial, à 2 mètre d’un chiotte à la turque qui était visiblement occupé par quelqu’un de malade. D’autant plus que les robinets étaient disposés à 30cm du sol…

Ce n’est qu’en sortant fier de ma vaisselle toute propre et voyant tous mes amis morts de rire que j’ai compris que j’ai fait ma vaisselle là ou les pratiquants se lavent les pieds avant la prière…

Pas banal !(75)Trace ta route(7)
2 commentaires | Dans 4L Trophy